Depuis 2008…

Modernisée, fière de son patrimoine retrouvé, Gignac se tourne vers l’avenir et continue de s’embellir.

Si la ville a longtemps été caractérisée par sa santé financière dégradée, elle a retrouvé depuis 2008, grâce à une gestion rigoureuse, de véritables marges de manœuvres, tant pour les investissements que pour le développement de ses services publics.

Retrouvez ci-dessous les principaux projets qui ont vu le jour ces dernières années, et qui contribuent à améliorer la qualité de notre cadre de vie et le bien vivre ensemble.

RENOVATION DES AVENUES POUSARAQUE ET JAN PALACH POUR MIEUX RELIER LAURE AU CENTRE ANCIEN

Ces deux avenues qui relient le centre ancien au hameau de Laure, ont été entièrement rénovées avec une reprise de la chaussée permettant de mieux sécuriser la circulation, la pose d’éclairages LED peu consommateurs d’énergies, la création d’aménagements paysagers nécessitant peu de consommation d’eau, le développement de cheminements piétons et de pistes cyclables… Une réelle amélioration du cadre de vie, où l’on peut remarquer également que les réseaux aériens ont été enfouis pour un environnement urbain plus agréable.

SQUARE DU CENTRE-VILLE : UN NOUVEAU LIEU DE VIE ET DE CONVIVIALITE

Situé en prolongement de la place de la Mairie sur le boulevard Périer, le square du centre-ville propose un nouveau lieu de vie et de rencontre pour d’agréables moments de détente avec une esplanade des senteurs, un jardin des tilleuls, des jeux pour enfants, une fontaine, un mini-théâtre de Verdure, une ancienne grange en pierre mise valeur…

Le square offre un nouveau visage au centre-ville avec ses perspectives architecturales et ses espaces ludiques.

UN CENTRE DE LOISIRS ENTIEREMENT MODERNISE

Entièrement modernisé, plus fonctionnel et plus accueillant, le nouveau centre de loisirs Nelson Mandela propose, depuis juillet 2014, de nombreux espaces adaptés à l’accueil des enfants et adolescents âgés de 3 à 15 ans, ainsi qu’aux activités pédagogiques et ludiques.

Ce centre, proche de notre nouveau parcours de santé, est idéalement situé au sein d’une véritable plaine des loisirs avec un environnement champêtre indéniable.

Gignac peut désormais être fière de posséder cette structure adaptée qui permettra aux enfants de s’épanouir, de se divertir, de découvrir des activités, mais aussi et surtout d’apprendre à vivre ensemble, à se connaitre, à se socialiser.

PARCOURS DE SANTE : UN SITE NATUREL OUVERT POUR LES GIGNACAIS

Autour du centre aéré et du complexe sportif G. Carnus, dans la plaine du Loubatier, un parcours santé a été créé avec des installations sportives pour les enfants et les adultes pour courir, faire du sport, se dépenser…

Ce parcours offre aux adultes, 3,5 kms de cheminements pour entretenir sa forme grâce à des agrès en bois, et pour les enfants de 600 m de cheminements avec là aussi des installations comme une poutre d’équilibre, une échelle de suspension, un filet d’escalade, une corde d’équilibre…

A noter également qu’une aire de pique-nique et de loisirs avec des jeux pour enfants et un boulodrome, une oliveraie, un rucher école, des plantations de lavande font également partis du projet.

SECURITE : UN MAILLAGE COMPLET DE VIDEO PROTECTION SUR LA COMMUNE

Un dispositif de vidéo protection urbain, comprenant 50 caméras HD et bénéficiant des dernières technologies, est en cours de déploiement sur une vingtaine de site (surveillance des parkings, entrées de ville, principaux lieux de Gignac…). Ce dispositif fonctionne 24h/24 et 7j/7.

DES AMENAGEMENTS PAYSAGERS POUR EMBELLIR LA VILLE

26 aménagements paysagers ont été créés en entrées de ville, sur les différents ronds-points et voies passantes. A ceux-ci, il faut rajouter le jardin des senteurs du square, la plantation d’une oliveraie et d’un champ de lavande au parcours de santé, des aménagements d’espaces verts le long des avenues Jan Palach et de la Pousaraque, l’embellissent des Templiers…

UNE NOUVELLE PLACE DES TEMPLIERS POUR UN CADRE DE VIE PLUS AGREABLE

Après quatre mois de travaux principalement consacrés aux réseaux, aux revêtements, à l’éclairage et aux espaces verts, les Gignacais ont retrouvé une place où il fait bon s’arrêter pour discuter ou venir profiter des services de la coiffeuse, de l’esthéticienne, de la banque et bientôt de l’auto-école qui va s’y installer.

La place des Templiers a aujourd’hui retrouvé son rôle d’espace public, un nœud de vie entre le centre ancien et le quartier pavillonnaire de la Viguière.

DES AIRES DE JEUX POUR ENFANTS ET DES TERRAINS MULTISPORTS

Une aire de jeux pour enfants a été créée au boulodrome de Laure. Elle vient compléter celles déjà présentes au boulevard de Provence, au square du centre-ville, au parcours de santé pour le plaisir des tout-petits. Pour les plus grands, une aire de jeux multisports a été implantée à côté du nouveau centre aéré. Cette dernière, avec celle située à Ménage Neuf, bénéficie désormais d’un gazon synthétique.

VERS UNE PLACE PUBLIQUE A LAURE

La création d’une place publique à Laure est toujours en projet, mais pour cela, la municipalité en accord avec les habitants doit trouver de nouveaux espaces pour solutionner le stationnement des véhicules. Différentes pistes de réflexions sont à l’étude et seront débattues avec les habitants. En attendant, la ville a réaménagé le site de la Maison brûlée, en démolissant l’ancienne bâtisse vieillissante et en conservant sa façade par une restauration et une mise en valeur.

LE HAMEAU DES GRANETTES EN PLEINE TRANSFORMATION

Le projet d’aménagement du chemin des Granettes a pour ambition de donner de l’espace aux piétons et de supprimer les problèmes de circulation tout en conservant l’esprit villageois du lieu.

Avec la démolition de l’ancienne maison à l’angle du carrefour des Granettes, la mise en discrétion des réseaux aériens, la pose d’un nouvel éclairage public très esthétique, la pose de petits murets en pierre, de nouveaux enrobés en béton désactivé, l’horizon commence à se dégager dans le quartier.

La fin des travaux est prévue pour le début de l’année 2016 avec la création d’espaces verts, la pose de jardinières, de potelés et de bancs publics.